Bienvenue !

Bonjour et bienvenue !
Laissez-vous tenter par la rubrique "J'ai testé pour vous" : découvrons et cuisinons ensemble des produits inhabituels, étranges ou originaux !!
Pour le meilleur et pour le pire !

Vous pouvez aussi suivre ici les Aventures d'une novice, voyages et découvertes sur le thème de la cuisine.

Enfin, la catégorie des recettes "Sans cuisson" pour ceux qui n'ont pas de vraie cuisine, mais qui veulent se faire plaisir.

dimanche 4 novembre 2012

Êtes-vous incollables... sur le sirop d'érable

En ce moment, entre la saison et le manque de temps, j'ai un peu de mal à trouver de nouveaux ingrédients originaux pour cette chronique J'ai testé pour vous. J'ai donc décidé de parler d'un produit dont tout le monde a déjà au moins entendu parler, mais qui n'est pas pour autant un produit de chez nous : le sirop d'érable.

J'adore la forme du flacon !!

Pour ceux qui regardent cette émission (super pour apprendre plein de petits trucs pratiques), il y a quelques semaines, Masterchef consacrait un de ses bonus à ce produit. C'est là que je me suis rendu compte que 1) je n'en avais pas mangé depuis plusieurs années, quand une amie québécoise me l'avait fait goûter 2) il y avait plein de choses à apprendre dessus.

Description : de loin, on dirait franchement du miel. Mais si on manipule la bouteille, on se souvient vite que c'est du sirop : c'est très liquide. C'est aussi très parfumé ; j'ai sniffé la bouteille pendant 5 minutes pour essayer de trouver un point de comparaison, mais pas moyen, c'est très particulier. Et très miam !

Mais c'est quoi l'érable ? C'est un arbre, dont la feuille est l'emblème du Canada. Pour faire le sirop, on se sert de la sève de l'arbre, qui s'appelle l'eau d'érable. Cette eau est présente dans les racines et remonte dans l'arbre au printemps (pour le "réveiller"). En suite, on fait évaporer cette eau pour obtenir le sirop. Il faut entre 35 et 40 litres d'eau d'érable pour faire 1 litre de sirop (et ouais ! Rien que ça.).

Couleur : il n'y a pas une couleur précise pour le sirop. Celle-ci varie en fonction de la température d'évaporation, et le liquide peut être plus ou moins foncé.

Origine : Le Québec produit entre 70 et 80 % de la production mondiale de sirop d'érable (en fonction des sources et des années...) et 90 % de la production canadienne. Vous voulez plus typique ?

Le mot nouveau : acériculture. C'est la culture des arbres (acer est le nom latin de l'arbre) et la transformation de sa sève (donc la production de sirop, etc).

Utilisation : de nombreux desserts sont faits avec ce produit, la recette la plus connue étant sans doute la recette des pancakes au sirop d'érable. Mais vous pouvez aussi vous en servir pour caraméliser vos viandes ou préparer des sauces, par exemple.

Un produit dérivé testé et approuvé : la tire. C'est une préparation obtenue en chauffant le sirop plus fort. Celui-ci va durcir, et on peut le manger à la cuillère, un peu comme une sucette. C'est délicieux. Au Canada, c'est encore mieux, ils font de la tire sur la neige : le sirop chaud est versé sur de la neige, et comme ça il cristallise, et on le mange comme ça (ça, il faut encore que je le teste !!).

1 commentaire:

  1. Super ton partage sur notre produit "vedette"! Si tu as la chance d'essayer la tire sur la neige, tu t'en lècheras "les babines"! C'est presqu'une divinité! lol! Bises ma belle!

    RépondreSupprimer

Remarques, questions, suggestions ? C'est par ici.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...